Loading...
top of page
Séminaire N°1 Cycle de séminaires mensuels "Sàam Sunuy données"
Séminaire N°1 Cycle de séminaires mensuels "Sàam Sunuy données"

السبت، 07 أكتوبر

|

Séminaire hybride

Séminaire N°1 Cycle de séminaires mensuels "Sàam Sunuy données"

Le thème du séminaire est intitulé comme suit: Introduction aux données à caractère personnel : définitions, collecte, traitement et exploitation en Afrique

Les inscriptions sont closes
Voir d'autres événements

الوقت والموقع

07 أكتوبر 2023، 10:00 – 12:30

Séminaire hybride

النزلاء

نبذة عن الحدث

Intervenant:

Pr. Mamoudou Niane, agrégé des facultés de droit à l’université Gaston Berger de Saint-Louis, secrétaire permanent à la commission sénégalaise de protection des données personnelles et coordonnateur scientifique du programme de recherche ProDP-Africa  

Informations supplémentaires:

L'Afrique est ainsi devenue la cible des géants du numérique, dont les modèles économiques reposent essentiellement sur les données personnelles, matière première de la nouvelle économie numérique. Tout un écosystème basé sur la collecte et le traitement des données personnelles se développe en Afrique sans pour autant qu’elle ait une réelle visibilité sur les usages qui en sont faites par les géants du numérique. Pourtant, les données personnelles constituent un enjeu majeur pour l’Afrique, non seulement en raison de sa valeur économique, mais également pour tous les enjeux en termes de fragilisation de l’État de droit et de la démocratie. Mais les pays africains ne semblent toujours pas en saisir toute l'importance. En effet, sur les cinquante-cinq (55) pays du continent, seuls trente-cinq (35) ont adopté des lois sur la protection des données. De même, seule une vingtaine de pays dispose d'une autorité de protection des données chargée de faire appliquer la loi. Par ailleurs, la production scientifique continentale sur le thème des données personnelles reste ainsi relativement faible, en dehors des rapports et études des administrations publiques.

Au regard des intérêts actuels et futurs (souveraineté numérique, gouvernance des données, droits individuels, sécurités des données) attachés à une bonne stratégie de protection des données personnelles, il est donc urgent pour les pays africains de concevoir un modèle harmonisé de protection des données de leurs citoyens.

Face à cet impératif, le Laboratoire d’Analyse des Sociétés et Pouvoirs/Afrique-Diasporas (LASPAD) de l’Université Gaston Berger (UGB) de Saint-Louis, grâce au soutien technique et financier d’AfRO (OSF), a mis en œuvre un projet de recherche intitulé « Renforcer de la protection des données personnelles en Afrique : vers un système harmonisé et efficient », sous l’acronyme « ProDP-AFRICA ». D’une durée de deux (02) ans, le projet ProDP-AFRICA a pour objectif d’identifier les piliers d’une protection cohérente et robuste des données à caractère personnel en Afrique. Dans ce cadre, deux rapports sur l’état des lieux de la protection des données à caractère personnel au Sénégal et en Afrique ont été élaborés, des mémoires sur les thématiques de la protection des données personnelles produits et soutenus et une plateforme de partage des ressources créée et mise en ligne. Ce cycle de séminaires s’inscrit dans la continuité des activités du projet. En effet, le LASPAD compte organiser un cycle de séminaires hybride pour une durée de 9 mois. 

Ces séminaires auront pour dessein d’apporter une vision panoramique et profonde sur les données personnelles et leurs enjeux.

شارِك هذا الحدث

bottom of page