Loading...
top of page

LA CDP POUR UNE PROTECTION EFFICACE DE LA VIE PRIVEE DANS LES INSTITUTIONS DE SANTE



Après le dossier sur les opérateurs de télécommunications, la Commission de protection des Données personnelles (CDP) a ouvert celui portant sur les fichiers et bases de données des acteurs de la santé.


A la suite du laboratoire Bio 24 qui s’est soumis à la procédure de déclaration de ses fichiers, la CDP a reçu le mercredi 4 juin 2014 les laboratoires de l’Institut Pasteur et Imagerie Moderne du Sénégal (IMODSEN). Les représentants de ces deux structures se sont familiarisés avec la législation sur les données personnelles, notamment dans le secteur de la santé.


Au cours d’échanges, la CDP leur a formulé un certain nombre de recommandations pour leur permettre d’être en conformité avec la loi sur la protection des données à caractère personnel. Les deux structures se sont engagées dans un délai proche à déclarer leurs fichiers et bases de données devant la CDP. La Commission de protection des données personnelles compte poursuivre dans les prochains jours cette campagne d’appels à la déclaration auprès de l’ensemble des acteurs évoluant dans le secteur médical (hôpitaux, compagnies d’assurance maladie, cliniques, etc).


19 vues0 commentaire

Commenti


bottom of page